Retour

Il n’y a pas d’âge pour commencer un traitement orthodontique ! L’os est un tissu vivant et les dents peuvent se déplacer naturellement toute la vie. A l’heure actuelle, de plus en plus d’adultes choisissent de rectifier leur sourire, et près de 30% des patients en cours de traitement sont des adultes. A 20, 30, 40, 50 ou 60 ans, il n’est jamais trop tard pour présenter un joli sourire. Bien que la plupart des patients cherchent avant tout à améliorer l’esthétisme de leur sourire, corriger la position des dents une fois adulte permet également de faciliter le brossage, d’éviter ainsi le risque de caries et de tartre, de protéger les gencives, et de prévenir les déchaussements dentaires. Les fonctions vitales de la bouche, telles que la mastication, la phonation ou encore la respiration, peuvent également en être améliorées grâce à un traitement tardif.

Le traitement peut également servir de base avant la réalisation de prothèses, la mise en place d’implants, ou la réalisation de soins dentaires particuliers. Cependant, afin de pouvoir bénéficier d’un traitement orthodontique, les patients adultes doivent présenter un bon état parodontal, ainsi qu’une bonne hygiène bucco-dentaire. Il existe d’autres contre-indications médicales, telles qu’une cardiopathie ou encore du diabète.

L’orthodontie peut être réalisée à tout âge, mais nécessite des compétences particulières… en effet, l’absence de croissance, l’absence de certaines dents, la présence de restaurations prothétiques ou encore des atteintes gingivales rendent le traitement plus complexes que chez les jeunes patients. En tous les cas, ce n’est pas l’âge qui est un frein au traitement orthodontique, mais l’état maxillo-dentaire du patient. L’orthodontie adulte tend à favoriser les appareils invisibles, comme les gouttières invisibles ou l’orthodontie linguale. Pour en savoir plus sur ces traitements d’orthodontie, rendez-vous sur l’article dédié. Les différents types de traitement adultes