Retour

La brosse à dents manuelle La multitude de brosses à dents présentes sur le marché ne facilite pas le choix d’une brosse réellement adaptée à nos besoins spécifiques. Sans pathologie particulière, nous vous recommandons l’usage d’une brosse à poils souples avec un diamètre de filaments très fins de l’ordre de 20 centièmes de millième. Les brosses à poils durs peuvent, quant à elles, engendrer des problèmes d’abrasion ou encore de rétractation des gencives. Sachez que des brosses spécifiques sont recommandées après une chirurgie dentaire, pour les femmes enceintes, pour les porteurs d’appareils d’orthodontie ou encore en cas d’hypersensibilité dentaire. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous demander conseils. Nous vous recommanderons la brosse à dents idéale, adaptée à vos besoins.

La brosse à dents électrique La brosse à dents électrique permet, dans un temps similaire, de retirer plus de plaque dentaire qu’une brosse à dents manuelle, et ce, grâce à ses nombreux mouvements rotatifs. Certaines d’entre elles sont équipées de minuteurs permettant de respecter le brossage recommandé de 2 minutes. Dans notre nouvelle ère numérique, d’autres brosses sont même connectées et permettent de vérifier en temps réel la qualité du brossage et de signaler les zones mal nettoyées, le tout grâce à une application installée sur votre smartphone.

A quelle fréquence changer sa brosse à dents ? Il est recommandé de remplacer sa brosse à dents environ tous les 3 mois. Au-delà d’être moins efficace, une brosse à dents usée peut être à l’origine de détériorations des dents mais aussi des gencives. Pour les plus étourdis, certaines sociétés proposent même l’envoi de brosses à dents directement dans votre boîte aux lettres tous les 1, 2 ou 3 mois !

Le fil dentaire Le fil dentaire intervient en tant que complément du brossage. Celui-ci est recommandé chaque soir dès lors que deux de vos dents sont en contact. Il permet en effet de retirer la plaque dentaire de ces zones parfaitement inaccessibles aux poils de brosse à dents. Son usage quotidien prévient des pathologies telles que la gingivite ou encore la parodontite. Pour un usage efficace tout en douceur, il est recommandé de suivre la méthode F.I.L. de l’UFSBD.

Le révélateur de plaque dentaire Il est souvent difficile de savoir si l’intégralité de la plaque dentaire présente a bien été retirée lors du brossage. Pour permettre d’évaluer les compétences en matière de soins bucco-dentaires, il existe des produits révélateurs de plaque dentaire, qui vont mettre en valeur les endroits insuffisamment brossés de la bouche. Comprimé révélateur, coton-tige révélateur, solution révélatrice, ou encore fil dentaire révélateur… nombreuses sont les solutions qui existent pour permettre d’identifier et de mieux éliminer la plaque dentaire. Des produits particulièrement utiles pour les porteurs d’appareils dentaires, plus susceptibles d’être sujets à la plaque dentaire.

La brossette Les brossettes sont recommandées pour permettre de nettoyer les espaces interdentaires trop larges pour l’usage du fil dentaire. Manipulées de manière délicate, elles peuvent être utilisées quotidiennement même pour les porteurs de bagues orthodontiques ou encore de bridge. Il existe plusieurs diamètres de brossettes, selon le format des espaces interdentaires. Si vous ne connaissez pas le diamètre adapté à votre morphologie, nous vous recommandons de toujours utiliser le plus petit et d’augmenter au fur et à mesure si nécessaire.

Le jet dentaire ou hydropulseur  Souvent confondu avec la brosse à dent électrique de part sa forme et son design, le jet dentaire ou hydropulseur ne remplace pas le brossage mais reste un fidèle allié pour une hygiène dentaire irréprochable. Au départ présent dans les cures thermales pour traiter les gingivites, cet outil précieux s’est aujourd’hui démocratisé pour devenir grand public. Propulsant de l’eau sur les dents et les gencives, le jet dentaire permet de déloger les résidus alimentaires des espaces interdentaires. Utilisé avant ou après le brossage, il permet notamment de prévenir certaines pathologies dentaires comme le tartre, les déchaussements, les gingivites ou encore la mauvaise haleine. Son usage est particulièrement recommandé aux personnes ayant les dents très resserrées, aux porteurs d’appareils dentaires ou encore aux personnes aux dents fragiles de plus de 40 ans.

Le gratte-langue La face externe de la langue, recouverte de bactéries, peut être responsable de la mauvaise haleine. Il peut donc être approprié de se brosser la langue pour éliminer ces bactéries. Même si la brosse à dents est suffisante pour effectuer ce travail, des gratte-langue sont dorénavant disponibles dans le commerce.