Retour

Les aphtes font partie des lésions buccales les plus courantes. On estime actuellement que 20% de la population en souffre régulièrement.

Comment le reconnaître ?

Un aphte apparait le plus souvent sur la face interne des joues, des lèvres ainsi que sur les bords de la langue. Il débute par une simple sensation de brûlure ou de picotements, et évolue en une lésion centrée sur un point jaune à bords rouges.

Souvent très douloureux, ils peuvent altérer l’alimentation, voire même la parole. Ni infectieux ni contagieux, ils disparaissent spontanément en 7 à 10 jours en moyenne.

Pourquoi apparaissent-ils ?

Très souvent, ils font suite à des blessures intrabuccales comme des morsures, des prothèses dentaires mal adaptées, ou encore un brossage traumatique.

Ils peuvent cependant également apparaitre lors d’un épisode de fatigue ou de stress.

Il arrive aussi que certains aliments comme des produits laitiers, des fruits comme les ananas, les agrumes, ou encore le vinaigre ou les noix, créent des aphtes en bouche.

Enfin, derniers facteurs possibles : les bouleversements hormonaux du cycle menstruel chez la femme, ou la prise de certains médicaments comme des anti-inflammatoires.

Faut-il s’inquiéter de la présence d’un aphte ?

Bien qu’ils soient gênants et douloureux, les aphtes ne présentent pas de danger. Ils peuvent cependant représenter des marqueurs d’une maladie générale plus grave telle que le VIH ou la maladie de Behçet.

Leur traitement se fera donc en fonction de la causée identifiée de leur présence.

Comment les traiter ?

L’aphte simple se traite en général simplement à l’aide d’un traitement symptomatique, comme un gel anesthésiant afin de limiter la douleur. Lorsqu’ils sont nombreux et qu’ils apparaissent dans une forme plus sévères, avec des lesions plus grosses, un traitement court par cortisone peut être prescrit.

Face à des poussées aphteuses violentes ou régulières, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien-dentiste ou à votre médecin généraliste. En effet, au delà de la lésion, les aphtes peuvent parfois être révélateurs de problèmes plus profonds.

Source : Dentiste-Santé