Retour

Fut une époque durant laquelle les troisièmes molaires définitives, appelées « dents de sagesse » avaient un réel intérêt pour l’être humain : elles servaient à mastiquer les viandes alors crues. Mais l’évolution a réduit la taille de nos mâchoires, devenues souvent trop petites pour accueillir ces dernières dents définitives. A l’heure actuelle, nombreux sont les dentistes qui réalisent des extractions de ces dents. Si vous devez vous aussi les enlever, voici 5 conseils pour mieux appréhender leur extraction…

1- La préparation : l’extraction des dents de sagesse peut avoir lieu pour plusieurs raisons : si elles poussent dans une mauvaise direction, si elles perturbent l’alignement du reste des dents, ou encore si elles sont cariées et compliquées d’accès. En cas de doute, le dentiste réalisera une radio panoramique de la mâchoire, afin de déterminer leurs positions, et si l’extraction est nécessaire. Avant une opération dentaire, une hygiène dentaire parfaite est requise, afin de prévenir tout risque d’infection. Le dentiste demandera souvent à son patient de venir à jeun le jour de l’opération.

2- Pendant l’opération : Dans la grande majorité des cas, l’opération peut avoir lieu directement au cabinet dentaire, avec une simple anesthésie locale. Bien que l’opération semble impressionnante, elle est complètement indolore pour le patient. La durée de l’opération varie en fonction des difficultés techniques (dents incluses ou semi-incluses, mauvaise position…), mais dure en moyenne 5 à 10 minutes par dent extraite.

3- Après l’opération : Un médicament antidouleurs est souvent prescrit, en fonction de la condition physique et des éventuels risque d’allergie. Durant les 3 jours qui suivent l’opération, le patient devra prêter particulièrement attention à certains points : éviter de fumer (fort risque d’alvéolite), de trop parler, de mastiquer trop fort, de manger des aliments épicés, trop chauds ou trop froids, ou encore de pratiquer un sport. Durant les 24 à 48h, il convient de privilégier l’alimentation liquide à température corporelle.

Enfin, il est conseillé aux patients de prévoir des jours de repos, que ce soit pour la préparation, le jour de l’extraction, et le lendemain (voire surlendemain). Egalement, il est préférable de prévoir en avance la nourriture molle qui servira pour les jours qui suivront l’opération : des jus de fruits pas trop sucrés, du sirop d’érable, des soupes, yaourts et compotes à température corporelles…

Vous voilà désormais préparé pour cette opération dentaire !

Source : Maxi Sciences