La coopération

La réussite d’un traitement d’orthodontie passe en premier lieu par une bonne coopération entre le patient et son orthodontiste. C’est de l’écoute, l’entente, et le respect des engagements de chacun dont dépend la réussite du traitement, et son efficacité.

Le brossage

Les déplacements dentaires s’opèrent plus facilement dans une bouche saine et bien entretenue… et pour se faire, l’hygiène bucco-dentaire du patient doit être irréprochable ! L’orthodontiste veillera à donner les bons conseils de brossage, qui seront à appliquer une fois rentré à la maison. Un brossage insuffisant risquerait de faire apparaitre des traces de décalcification irréversibles une fois l’appareil retiré, ou de provoquer des infections gingivales qui réduiront les déplacements dentaires.

Les visites chez le dentiste 

Rendre visite régulièrement à son orthodontiste ne permet pas de faire l’impasse sur les rendez-vous chez le chirurgien-dentiste généraliste. En effet, lui seul est à même de vérifier l’état de santé global de la bouche, de prévenir les caries, les maladies gingivales, ou encore de faire les nettoyages et détartrages indispensables lors du port d’un appareil dentaire. Il est recommandé de s’y rendre au minimum 1 à 2 fois par an pour un suivi régulier.

Une alimentation adéquate 

Le port d’un appareil dentaire suggère une diète particulière, afin d’éviter tout risque de brisure d’appareil ou du fil orthodontique. Ainsi, tandis que certains aliments sont à proscrire tout simplement, tels que les aliments collants ou trop durs, d’autres sont à manger de façon différente, comme la pomme qu’il faudra au préalable découper avant de pouvoir déguster, au lieu de la croquer à pleines dents.

Il faudra également limiter un maximum l’alimentation sucrée, comme les bonbons, boissons sucrées, car elle abîme l’émail dentaire et est responsable de nombreuses caries.

Prendre soin de son appareil 

Les ajustements alimentaires présentés ci-dessus permettent également d’assurer une bonne longévité de l’appareil dentaire et éviter qu’il ne se casse. En plus de ces précautions, il faudra éviter au maximum certaines mauvaises  habitudes, particulièrement nocives : ronger ses ongles, mordre des crayons et autres fournitures scolaires, ou encore essayer de découper ou casser quelque chose à l’aide de ses dents.

Toute casse devra être réparée rapidement au cabinet, et cela pourrait augmenter la durée globale du traitement.

Les accessoires

En plus de l’appareil dentaire, certains accessoires peuvent être prescrits, tels que des appareils amovibles, des appareils de force extra-orale ou encore des élastiques à installer en bouche. Lorsque non portés, ces accessoires remettent totalement en cause l’efficacité du traitement, et peuvent allonger de façon significative la durée du traitement. Il est donc indispensable de les porter de la façon dont votre orthodontiste l’a prescrit.

Les rendez-vous 

Tout au long du traitement, de nombreux rendez-vous seront planifiés avec l’orthodontiste, afin de suivre la progression, et de faire les ajustements nécessaires au fur et à mesure des déplacements dentaires. Pour assurer un suivi efficace, il convient de respecter scrupuleusement ces rendez-vous. Pour le cabinet, il n’est pas forcément aisé de déplacer ou reprogrammer rapidement un rendez-vous manqué, ce qui pourra induire des retards dans le traitement et donc un allongement de la durée finale.